Woluwe Shopping : baisse de la fréquentation de 20 %

Au second semestre 2021, la fréquentation du Woluwe Shopping a baissé de 20 % par rapport à 2019. Mais le centre commercial bruxellois a gagné plusieurs nouveaux locataires.

Bruxelles à la traîne

Woluwe Shopping n’a pas encore retrouvé son niveau d’avant la pandémie. C’est ce que révèlent les résultats de son propriétaire Eurocommercial Properties, qui a racheté le centre commercial bruxellois en 2018. Le premier semestre ayant encore été placé sous le signe d’un nouveau confinement et de restrictions sanitaires, le groupe ne publie que les résultats du second semestre. 

Et la fréquentation a augmenté de près d’un quart (23,8 %) par rapport à la même période en 2020 sur cette période. Elle reste cependant 19,9 % sous celle de 2019, avant la pandémie. Ceux qui sont venus faire du shopping ont beaucoup acheté, puisque les ventes comparables ont augmenté de 28 % par rapport à 2020. Elles accusent cependant toujours un recul de 5,8 % par rapport à 2019.

Pour l’ensemble du groupe – qui possède également des centres commerciaux en France, en Italie et en Suède –, les ventes au détail ont à nouveau supérieures – de 1,4 % – à celles du second semestre 2019. Les ventes de vêtements ont presque retrouvé les niveaux d’avant la pandémie, alors que la plupart des autres secteurs (comme l’alimentation, les cadeaux, l’électronique, la beauté et les sports) les ont déjà dépassés. Eurocommercial Properties constate également une forte croissance dans le segment discount, qui attire de nouveaux locataires intéressants.

Inflation et loyer

À Woluwe, 25 baux ont été conclus ou renouvelés au cours de l’année écoulée. Les nouveaux locataires sont Hubside, Xandres, Maison Dandoy et Guess. La Fnac est venue s’y ajouter au second semestre : l’inauguration d’une surface de 2 600 m² qui abritait auparavant AS Adventure est prévue au début de l’été 2022. AS Adventure a opté pour une superficie plus réduite.

Le centre commercial prévoit de générer jusqu’à 5,6 % de revenus locatifs supplémentaires cette année, grâce aux nombreux bonds de l’indice. C’est en Belgique que l’impact de l’inflation est le plus fort : l’indexation des loyers du portefeuille est estimée à 3,6 %. « Alors que l’indexation en 2021 avait été principalement portée par les prix de l’énergie en 2021, l’inflation de base est désormais également en train d’accélérer et nous prévoyons des indices élevés pour 2022 », a déclaré le propriétaire immobilier.

Le propriétaire a l’intention de rénover et d’agrandir le centre commercial, mais la commune freine des quatre fers. Le centre commercial affirme qu’il ajustera les plans dans un esprit de concertation, mais craint déjà de devoir réduire l’expansion prévue. Résultat : le propriétaire a déjà acté une dépréciation de 0,6 % sur le Woluwe Shopping au cours des six derniers mois.

Article de www.retaildetail.be

Rejoignez la discussion

Comparer les annonces

Comparer